Les F-16 belges bientôt équipés d'un nouveau système de guerre électronique

05/01/18 à 19:53 - Mise à jour à 19:54

Source: Belga

(Belga) Le ministère de la Défense a signé un contrat d'un montant non précisé avec la firme danoise Terma pour la modification des pylônes installés sous les ailes de ses 54 chasseurs F-16 et qui seront dotés d'un système de détection de missiles, a annoncé vendredi l'entreprise.

Les F-16 sont déjà équipés du système PIDS (Pylon Integrated Dispenser Station), qui contiennent des leurres électromagnétiques ("chaffs") ou thermiques ("flares") devant dévier des missiles tirés en direction de l'appareil. Ils sont tirés latéralement au départ des pylônes montés sous les ailes pour l'emport de l'armement. La Défense a commandé à Terma des pylônes PIDS+, qui sont également équipés du système de détection de missiles (en anglais "Missile Warning System", MWS) de type AAR-60(V)2, a précisé l'entreprise danoise dans un communiqué. Ce système AAR-60(V)2 fournit au pilote des informations sur les menaces posées par des missiles par le biais du système de gestion de guerre électronique Terma ALQ-213 installé dans le cockpit et qui sélectionne automatiquement la séquence la plus efficace pour le tir des leurres installés sous les ailes et sous le fuselage de l'avion. Les PIDS+ contiennent également trois conteneurs de leurres, au lieu de deux dans la version actuelle. "En ajoutant ce système MWS Terma/Hensoldt à l'équipement d'auto-protection, nous avons une solution de guerre électronique intégrée et très performante pour nos F-16", a commenté le gestionnaire de l'avionique de ces avions au sein du ministère de la Défense, le capitaine Sébastien D'hondt, cité par le communiqué. On précise de source militaire que ce programme fait partie du plan d'investissements 2017 lancé afin de maintenir la flotte de F-16 belges pleinement opérationnelle jusqu'à l'arrivée d'un nouvel avion - attendu à partir de 2023. (Belga)

Nos partenaires