Les Etats-Unis sont-ils le dernier paradis fiscal ?

26/04/16 à 16:02 - Mise à jour à 16:12

Source: Trends-Tendances

Les Panama Papers ont mis paradoxalement en lumière la fiscalité très coulante des Etats-Unis pour les patrimoines étrangers. Serait-ce une bonne idée de franchir l'Atlantique avec son argent ? Certains le pensent. Mais à moins d'être " clean ", les fiscalistes le déconseillent fortement.

Plus de 11 millions de fichiers, de 210.000 sociétés offshore démasquées, les noms de plus de 14.000 bénéficiaires dévoilés... les Panama Papers ont constitué un grand coup de pied dans la fourmilière des paradis offshore. Ces révélations ont secoué pas mal de monde, mais elles ont eu aussi un effet collatéral inattendu : attirer l'attention sur le comportement des Etats-Unis. Un pays très dur à l'encontre de ses fraudeurs réfugiés à l'étranger, mais très accueillant à l'égard des patrimoines étrangers cherchant des cieux plus cléments. Alors, les Etats-Unis seraient-ils le dernier refuge fiscal ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires