Les entreprises belges devront faire preuve de patience et de persistance

13/03/16 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Belga

(Belga) La Belgique a entamé dimanche soir à Jakarta une mission économique d'envergure, présidée par la princesse Astrid. Plus de 300 personnes y participent faisant de cette mission la plus importante du genre menée en Indonésie par un pays de l'Union européenne.

La princesse est accompagnée du secrétaire d'État au Commerce extérieur, Pieter De Crem, des ministres flamand et wallon de l'Économie, Philippe Muyters et Jean-Claude Marcourt, et de la secrétaire d'État bruxelloise au Commerce extérieur, Cécile Jodogne. Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, n'a pas pu prendre part à la mission en raison du contrôle budgétaire. Les représentants de quelque 130 entreprises étaient rassemblés dimanche soir dans le centre de Jakarta avant d'entamer dès lundi des rencontres avec de potentiels partenaires locaux. L'ambassadeur belge en Indonésie, Patrick Herman, tout en soulignant les progrès réalisés en de nombreux domaines depuis l'arrivée au pouvoir du président Joko Widodo, en octobre 2014, a pointé quelques difficultés rencontrées par le pays. Pour lui, la tendance qu'a l'Indonésie à ne porter que peu de considération pour le monde extérieur, laisse le pays quelque peu inachevé, malgré ses nombreuses qualités et ressources naturelles. "Sur le plan social, la situation est terrifiante en matière de santé, la protection de l'environnement est problématique et l'éducation inaboutie", a-t-il ajouté. Enfin, l'archipel souffre d'un "fardeau administratif et d'une procrastination qui freinent le développement des infrastructures". Nathalie Surmont, attachée économique et commerciale en Indonésie, a, elle, invité les entrepreneurs belges participant à la mission à faire preuve, dans leur recherche de contacts sur place, de flexibilité, de patience et de persistance. Quatrième pays le plus peuplé au monde (255 millions d'habitants), l'Indonésie constitue l'un des marchés les plus prometteurs de sa région. Quatre secteurs clés ont été retenus pour la mission: les "smart cities", l'agro-alimentaire, le maritime et l'énergie. (Belga)

Nos partenaires