Les entreprises belges dévoilent leur onze de base pour la Russie

05/06/18 à 15:06 - Mise à jour à 06/06/18 à 08:50

Source: Belga

Onze entreprises belges participent également à la Coupe du Monde, se félicite la fédération sectorielle Agoria. Elles fourniront notamment les sprays temporaires pour arbitres, des équipements pour la retransmission télévisée ou encore des systèmes de communication.

Les entreprises belges dévoilent leur onze de base pour la Russie

© REUTERS

Les 11 entreprises belges retenues pour la Coupe du Monde ont enregistré des commandes pour un total compris entre 15 et 20 millions d'euros, précise le CEO d'Agoria Marc Lambotte. Parmi elles, deux sont situées à Seraing: EVS et WNM. La première, grande habituée des événements sportifs planétaires, fournit l'infrastructure de production permettant les répétitions et ralentis durant les matchs.

La seconde, déjà présente au Brésil en 2014, équipe les stades de systèmes de transmission sonore. Elle met aussi 12 ingénieurs à disposition de la compétition pour fournir le signal aux chaines de télévision du monde entier. Le célèbre gazon hybride originaire de Termonde "GrassMaster" - désormais développé par Tarkett Sports, qui a repris Desso - sera présent dans quatre stades et accueillera en outre les entraînements de l'Allemagne et du Japon. Deux quarts de finale seront notamment disputés sur ces pelouses, dont l'un pourrait être celui de la Belgique si elle termine première de son groupe, à Kazan.

A Tessenderlo, dans le Limbourg, Expo-line a produit les sprays temporaires qui permettront aux arbitres de placer les murs à distance sur une phase arrêtée, grâce à une ligne blanche qui disparaît au bout de 40 secondes, ainsi que les gaines dans lesquelles ils les rangent. Veldeman, de Bree, a construit, juste à côté du stade Loujniki de Moscou qui accueillera la finale, trois bâtiments destinés à un usage tant temporaire que permanent, pour une surface totale d'environ 8.000 m2.

Dans le Brabant flamand, Lancer Europe, à Zaventem, fournit les équipements techniques mis à disposition de l'embouteilleur local. NEP Belgium, de Rotselaar, met 130 caméras 4K et 128 collaborateurs à disposition dans six stades. La mouscronnoise Wollux, active dans les textiles de communication et qui avait connu un Euro 2016 très positif, a réalisé des poufs Cubica, drapeaux, autocollants A4, roll-ups, bannières en PVC ou encore des tapis pour divers clients parmi lesquels l'Union belge. L'agence de traduction uccloise Telelingua renforce des projets de communication d'entreprises liées directement ou indirectement à l'organisation du Mondial. Des systèmes de support de câbles et installations de sol dans huit stades ont été fournis par la société Vergokan d'Audenarde.

Enfin, Rockfon, de Wijnegem, a livré des panneaux acoustiques dans sept stades, au centre de presse à Moscou et dans divers hôtels. Avec 11 entreprises représentées, la Belgique égale son score de 2010 en Afrique du Sud mais fait un peu moins bien qu'en 2014 au Brésil (13).

Nos partenaires