Les cuberdons Léopold: quand le petit nez devient un grand cru

17/12/17 à 09:50 - Mise à jour à 09:53
Du Trends-Tendances du 14/12/17

Avec près de 200 ans au compteur selon la légende, le cuberdon fait partie du patrimoine belge. Si cette douceur est plus vieille que la Belgique, il ne faut pas nécessairement être aussi âgé pour en produire des raffinés. La confiserie Léopold n'existe que depuis cinq ans, largement suffisant pour devenir un expert.

1. La préparation du sirop

Derrière la fine croûte du cuberdon, se cache une recette basée sur un ingrédient principal : le sucre. A celui-ci sont ajoutés peu d'éléments : du sirop de glucose, un gélifiant, des arômes et des colorants naturels. De la gomme arabique, un ingrédient spécifique et indispensable à la recette traditionnelle du cuberdon, est également ajoutée. "Le dosage se fait à la main. Le sucre vient de betteraves bien belges", explique David Decroix, le responsable de la confiserie Léopold.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires