Michel Maus
Michel Maus
Michel Maus est avocat et professeur en droit fiscal à la VUB.
Opinion

25/07/17 à 14:42 - Mise à jour à 14:45

'Les conséquences fiscales du Brexit ne sont pas à sous-estimer'

La sortie de l'UE des Britanniques a pas mal de conséquences fiscales, et celles-ci ne sont pas à sous-estimer. C'est l'avis de l'avocat et professeur en droit fiscal Michel Maus.

L'un des plus importants événements politiques de ce siècle est le Brexit. Après la décision des Britanniques de quitter l'Union Européenne lors d'un référendum, la Grande-Bretagne a activé l'article 50 du Traité de Lisbonne le 29 mars. Celui qui pense que le Brexit n'aura de conséquences que pour le financement de l'Union Européenne et le commerce entre la Grande-Bretagne et le continent européen, se fourvoie. La sortie des Britanniques a aussi un bon nombre de conséquences fiscales, et il ne faut pas les sous-estimer. Les entreprises situées dans l'Union Européenne qui commercent avec des entreprises britanniques ont d'importants avantages fiscaux. Si la Grande-Bretagne sort d...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires