Les compagnies pétrolières doivent devenir "compatibles" avec un monde bas carbone

12/07/17 à 14:33 - Mise à jour à 14:32

Source: Afp

Les compagnies pétrolières doivent affronter le double défi d'une abondance de l'offre de pétrole et devenir "compatibles" avec un monde bas carbone, mais il n'y aura pas de "solution miracle", a estimé mercredi Bob Dudley, le PDG du groupe BP.

Les compagnies pétrolières doivent devenir "compatibles" avec un monde bas carbone

. © REUTERS

Le changement climatique est "un défi" auquel l'industrie pétrolière doit répondre et "nous devons y répondre en rendant compatible notre activité avec un monde bas carbone", a-t-il déclaré au Congrès mondial du pétrole d'Istanbul.

L'enjeu pour le secteur du pétrole sera de "fournir plus d'énergie que jamais en réduisant les émissions" de gaz à effet de serre, a-t-il détaillé, mettant en avant notamment le rôle du gaz, moins polluant que le charbon.

Mais "il n'y aura pas de solution miracle", a-t-il argumenté, mettant plutôt en avant la nécessité pour les majors pétrolières d'être plus efficaces et plus fiables, et de continuer à investir dans de nouvelles technologies pour apporter de "nouvelles solutions".

C'est dans un nouveau contexte d'une "abondance de l'offre" de pétrole que ces défis doivent être relevés, selon lui.

"Nous savons tous que la demande (de pétrole) va continuer de croître (...) mais ce qui est nouveau, c'est l'augmentation de l'offre", a-t-il dit, citant notamment l'expansion des gaz de schiste aux Etats-Unis.

Les compagnies pétrolières affrontent depuis la mi-2014 des cours du pétrole qui ont été globalement divisés par deux, les poussant à contracter leurs dépenses et leurs coûts.

Après avoir déjà réduit fortement ses investissements, BP passe en revue depuis l'an dernier ses différentes explorations, voulant se concentrer sur le gaz naturel et le pétrole à haute valeur ajoutée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires