Les champions 2014 de la bonne réputation sont...

29/04/14 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Trends-Tendances

Menée par le bureau de conseil akkanto, une étude scanne chaque année la réputation des 35 plus grandes entreprises belges actives dans le secteur B to C. Voici, en avant-première, les résultats du millésime 2014.

Les champions 2014 de la bonne réputation sont...

"Les deux choses les plus importantes qui n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise sont ses hommes et sa réputation." Prononcés par l'industriel américain Henry Ford il y a un siècle déjà, ces mots n'ont pas pris une ride et il suffit de se remémorer quelques scandales récents -- Findus et ses lasagnes douteuses, les croisières Costa et la bévue du Concordia, etc. -- pour voir à quel point la notoriété d'une société peut s'effondrer du jour au lendemain et mettre en danger son chiffre d'affaires. Sans compter que l'imprévu qui précipite soudainement une marque dans la suspicion généralisée prendra souvent des mois, voire des années, pour se faire oublier...

Histoire de comprendre ce que représente réellement la réputation d'une entreprise et surtout de tenter de préserver ce précieux capital en cas de crise inopinée, le bureau de conseil en communication akkanto publie chaque année, depuis 2011, une enquête qui évalue l'aura des 35 plus grandes entreprises belges actives dans le B to C. Menée en partenariat avec l'antenne belge du Reputation Institute américain auprès de 12.000 citoyens, cette étude dresse le hit-parade des sociétés bénéficiant de la meilleure réputation en Belgique grâce à une méthode d'analyse quantitative et standardisée qui prend en considération quatre indicateurs émotionnels (l'estime, l'admiration, la confiance et l'impression générale) autour de sept thèmes clés : les produits et services, la gouvernance, la performance financière, le leadership, l'innovation, la citoyenneté et le lieu de travail.

"And the winner is..." Pour la quatrième année consécutive, c'est le distributeur Colruyt qui occupe la première place du podium belge avec un joli score de réputation de 82,3 points -- considéré comme excellent par le Reputation Institute -- devant les sucreries de Tirlemont (79,8 points) et Lotus Bakeries (77,4 points). Au bas du classement des 35 entreprises scannées, c'est le trio Electrabel, Belfius et SNCB qui ferme la marche avec un score de 49 points et quelques. Mais l'élément le plus rassurant de cette livraison 2014 est l'éclairage résolument optimiste qui ressort de l'étude. Après une baisse sévère en 2012, dans un contexte de crise de confiance généralisée envers les institutions et les entreprises, le niveau global de la réputation des sociétés évaluées retrouve un bon niveau moyen (65,1 points) et dépasse même le niveau d'avant crise mesuré en 2011 (64,6 points). Une évolution positive qui est évidemment liée à l'augmentation de l'indice de confiance des consommateurs en ces temps de timide reprise économique et qui constitue donc un indicateur supplémentaire d'une probable sortie de crise.

FRÉDÉRIC BRÉBANT

Analyse complète dans le magazine Trends-Tendances de cette semaine.

Nos partenaires