Les CFO confiants dans l'avenir, pas dans la politique

28/10/10 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Trends-Tendances

40 % des directeurs financiers interrogés par Deloitte envisagent un rachat ou une fusion au cours des 12 prochains mois... tandis que deux tiers s'attendent à des retombées négatives du climat d'incertitude politique sur leurs activités.

Les CFO confiants dans l'avenir, pas dans la politique

© Thinkstock

L'optimisme est toujours de mise du côté des chief financial officers, autrement dit des directeurs financiers, ressort-il jeudi d'une enquête menée au troisième trimestre par Deloitte. Plus de 80 % des CFO interrogés déclarent que les résultats financiers de leur entreprise sont conformes au budget, et 40 % supérieurs aux prévisions.

Malgré un léger fléchissement durant le trimestre, l'optimisme financier reste de mise parmi les CFO belges. La plupart d'entre eux prévoient une hausse de la demande de biens et de services d'ici au deuxième semestre de 2011, et un tiers d'entre eux prétendent déjà constater une accélération aujourd'hui.

Bien que les annonces de fusions et acquisitions se soient succédé à vive allure ces 18 derniers mois, l'activité réellement enregistrée sur ce marché n'a pas été aussi intense. Mais cela pourrait changer, puisque 40 % des directeurs financiers envisagent un rachat ou une fusion au cours des 12 prochains mois, tandis que 10 % cherchent à conclure des alliances stratégiques.

Malgré cet optimisme, la confiance des CFO dans la politique intérieure s'est effritée durant les trois derniers mois. Deux tiers s'attendent à des retombées négatives du climat d'incertitude politique sur leurs activités. L'enquête a été menée entre le 15 septembre et le 1er octobre auprès de 66 CFO.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires