Les 10 métiers qui rendent le plus heureux (et les 10 plus déprimants)

04/07/17 à 13:39 - Mise à jour à 14:04

Source: Le Soir

Selon l'enquête annuelle réalisée par le réseau "Happy at Work" sur le bonheur au travail auprès de 120 000 salariés français, voici les 10 fonctions qui font se lever du bon pied le matin et, à l'inverse, celles qui rendent le plus déprimé.

Les 10 métiers qui rendent le plus heureux (et les 10 plus déprimants)

© Getty Images/iStockphoto

Oui, on peut être épanoui au boulot, c'est possible dans une série de fonctions révélées par le sondage annuel du cabinet d'études français "Happy at Work". Pour se lever du bon pied le matin et arriver au travail de bonne humeur et avec enthousiasme, il est préférable tout d'abord de travailler dans une petite structure.

Ainsi, 67% des employés de TPE et de PME se disent heureux, contre seulement 56% des employés de structures moyennes à grandes (de 200 à 999 employés). Parmi les salariés de très grandes entreprises, soit plus de 1.000 collaborateurs, seule la moitié se déclarent épanouis dans leur job.

C'est ce qui ressort de l'enquête effectuée auprès de près de 120 000 travailleurs sur une période de deux ans par le réseau français. Parmi les 18 questions, on retrouve notamment: "Est que j'ai le sentiment que mes compétences sont bien utilisées?", "est-ce que j'apprécie l'ambiance de travail?", "est-ce que je me sens impliqué dans ma mission et mes responsabilités?". Sont évalués notamment l'appréciation salariale, le sentiment de fierté et enfin le sentiment de plaisir.

Sentiment de fierté

Certains secteurs professionnels sont également plus de nature à motiver les travailleurs. C'est le cas, par exemple, du conseil (58% des employés heureux), de la communication (57%), de la santé (57%), de la restauration (51%), du transport et du juridique. Jongler avec des chiffres semble procurer plaisir et satisfaction. Ainsi, c'est le mathématicien qui se dit être le plus épanoui dans sa fonction, suivi de l'architecte et du chargé de com'. Les points forts de ces emplois sont la sensation de bien faire son travail (47.9% de satisfaction), le sentiment d'implication dans sa mission (40.5% de satisfaction) et enfin, la fierté éprouvée quant aux services fournis (39.9%).

À l'inverse, les travailleurs peinent à se sentir épanouis et impliqués dans d'autres professions. Happy at Work a dévoilé le top 10 des métiers les plus déprimants. Parmi ceux-ci, des professions comme agent de police ou infirmier, exigeant un fort investissement et une adaptation à des conditions de travail difficiles. Chef de publicité, opérateur qualité ou encore informaticien font aussi partie du classement des métiers rendant le moins heureux. Mais la palme du job le plus déprimant revient à celui de clerc de notaire: seuls 10,3% des répondants exerçant ce métier se disent satisfaits de leur travail.

Ce qui pose le plus problème chez ces employés est le manque de progression (seulement 7,7% de satisfaction), un salaire qui n'est pas adapté (23% de satisfaction) et la sensation que leurs efforts ne sont pas assez reconnus (25,3 %).

Sur un panel de 119.654 participants. Source: Happyatwork, by meilleures-entreprises.com - 7/06/2017

Sur un panel de 118.249 participants. Source: Happyatwork, by meilleures-entreprises.com - 7/06/2017

Nos partenaires