Le vin italien ne connaît pas la crise

04/04/14 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Trends-Tendances

Le vin italien se porte bien, avec un chiffre d'affaires en hausse de 4,7% en 2013, et s'exporte toujours plus (+7,7%), selon une étude de la banque Mediobanca qui précise que depuis le début de la crise en 2008, le total des ventes a progressé de 24,1%.

Le vin italien ne connaît pas la crise

© Reuters

L'Italie a battu en 2013 un record: cinq milliards d'euros du chiffre d'affaires du secteur, sur un total de 12 milliards, sont provenus de l'étranger, selon les organisateurs du salon Vinitaly.

Selon le rapport de Mediobanca, portant sur les 111 principales entreprises vinicoles italiennes, les premiers amateurs de vin italien sont les Européens puisqu'ils se sont procuré 51% des bouteilles exportées (+9,2% par rapport à 2012). Viennent ensuite les Américains (32,7%, en hausse de 3,9%), les pays européens hors UE, d'Afrique et du Moyen-Orient avec 10,6% (+14,9%).

De 2008 à 2013, les ventes ont augmenté de 24,1%, grâce à une croissance à l'export de 40,4%.

Les exploitations viticoles italiennes ont produit en 2013 47,4 millions d'hectolitres de vin, soit 15% de plus qu'2012.

Si les étrangers aiment le vin, ils apprécient tout autant l'oenotourisme puisque celui-ci a rapporté 5,1 milliards d'euros en 2013, selon les organisateurs de Vinitaly. Pas moins de quatre millions de touristes visitent chaque année les exploitations viticoles de la Botte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires