Le village de Bruparck a fermé ses portes: des food-trucks ont fait leur apparition

10/01/17 à 17:20 - Mise à jour à 17:23

Source: Belga

(Belga) La fermeture des huit derniers commerces horeca du village de Bruparck, à proximité de l'Atomium, de Mini-Europe, de l'Océade et de Kinepolis, sur le plateau du Heysel, à Bruxelles, a été suivie depuis mardi après-midi de l'arrivée de trois food-trucks de type alimentaire, a-t-on appris auprès de Brussels Expo.

Ces établissements mobiles proposant de la restauration de type rapide (hamburgers, hot dogs, frites, gaufres, crêpes,...) seront désormais accessibles au public tous les jours de 13h30 à 22h30, à proximité du complexe de cinéma. Selon la porte-parole de Brussels Expo, le village de Bruparck sera fermé par des grilles. Il sera détruit dès l'obtention du permis de démolir dont la demande a été introduite en décembre dernier auprès de la Ville de Bruxelles dans la perspective du développement de la phase 1 du projet Neo de réaménagement du plateau du Heysel. Le site laissera la place à une grande place verdurisée qui servira de porte d'entrée aux attractions Mini Europe, Océade et Kinepolis. Cette transformation devrait intervenir d'ici le printemps prochain. Les huit derniers établissements de restauration de Bruparck encore en activité ont définitivement fermé leurs portes dimanche dernier. Prévue au début de la décennie, la fermeture du village avait été reportée. Contrairement à Mini-Europe, et Kinepolis, qui intégreront à terme le projet Neo, et à l'Océade qui restera en activité jusqu'en 2018, ce complexe de maisons affectées principalement à l'horeca n'a plus bénéficié d'une nouvelle autorisation de prolonger ses activités. (Belga)

Nos partenaires