Le travailleur belge est pessimiste mais il ne craint pas l'automatisation de son travail

29/12/14 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Belga

Contrairement aux travailleurs d'autres pays, le travailleur belge ne se montre guère optimiste concernent la reprise économique, seul un travailleur belge sur trois s'attendant à une amélioration de la situation économique en Belgique, ressort-il de l'étude Randstad Workmonitor publiée lundi.

Le travailleur belge est pessimiste mais il ne craint pas l'automatisation de son travail

/ © iStock

La Belgique fait ainsi partie de la queue du peloton avec la France, le Luxembourg et le Japon. Au niveau international, 58% des employés s'attendent à une amélioration de la situation économique dans leur pays.

Le Belge se distingue également en se montrant plus confiant au sujet de l'automatisation éventuelle de son boulot. A peine un travailleur belge sur cinq craint que sa fonction soit automatisée dans la prochaine décennie alors que 70% des travailleurs en Inde et 68% en Chine expriment cette crainte, selon le Randstad Workmonitor.

L'étude couvre 33 pays dans le monde et se base sur un échantillon minimal de 400 personnes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires