Paul Jorion
Opinion

18/01/18 à 14:26 - Mise à jour à 14:26
Du Trends-Tendances du 04/01/18

"Le travail disparaît, et les travailleurs n'y sont strictement pour rien"

On aurait pu imaginer que dans le processus historique de mécanisation qu'a connu le genre humain, le bénéfice global de cette mécanisation aurait été partagé entre tous. Or il n'en a rien été...

Si le travail de la machine - aujourd'hui essentiellement robots, logiciels ou algorithmes - bénéficie quoi qu'il arrive à son propriétaire, les salariés ayant perdu leur emploi du fait de leur remplacement par une machine sont livrés à eux-mêmes : à eux de retrouver un autre emploi là où le travail humain n'a pas encore disparu.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires