Le spectre de la fermeture plane à nouveau sur Ford Genk

22/10/12 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Trends-Tendances

Un conseil d'entreprise extraordinaire a été convoqué mercredi matin à 9 heures chez Ford à Genk, a confirmé Luc Prenen (CSC). L'agenda de la réunion n'a pas été communiqué mais les 4300 employés de l'usine automobile craignent le pire. Ford pourrait en effet annoncer qu'il va produire la Mondeo sur un autre site.

Le spectre de la fermeture plane à nouveau sur Ford Genk

© Belga

"Nous sommes absolument dans le flou en ce qui concerne les raisons de ce conseil extraordinaire. S'agit-il d'un plan d'économies européen? Tout est possible", a expliqué le responsable du syndicat chrétien, surpris de l'annonce de cette réunion d'urgence.

Le spectre de la fermeture planerait-il à nouveau sur l'usine? Les rumeurs courent en effet depuis longtemps quant à une fermeture du site limbourgeois même si les syndicats ont récemment été rassurés après une rencontre avec la direction européenne du constructeur automobile et l'annonce du montage de la Mondeo en octobre 2013 sur le site de Genk. Ce lundi, pourtant, des médias américains ont annoncé que le site limbourgeois serait condamné et que la Mondeo serait montée ailleurs dans le monde.

Kris Peeters convié à rencontrer la direction de Ford Europe

Kris Peeters, le ministre-président du gouvernement flamand a été convié à rencontrer la direction de Ford Europe ce mercredi. "La direction de Ford Europe a demandé à me voir ce mercredi" a déclaré Kris Peeters ce lundi, ajoutant: "Je suis le dossier de très près et avec beaucoup de sérieux."

4300 personnes sont employées chez Ford et l'usine emploie indirectement 5000 personnes réparties au sein des fournisseurs, selon des chiffres d'Agoria. Cette semaine, l'usine est à l'arrêt, les ouvriers étant en chômage économique.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires