Le site Groupon est proche de la banqueroute.

25/08/11 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Trends-Tendances

Selon l'analyste américain PrivCo, le champion de l'achat groupé est proche de la banqueroute.

Le site Groupon est proche de la banqueroute.

© Reuters

La comète Groupon est-elle près d'exploser en plein vol ? C'est ce qui ressort du dernier rapport de PrivCo, qui analyse les comptes des principales entreprises américaines. "Groupon fait face à un urgent besoin de financement, en raison d'une détérioration de sa situation de trésorerie", rapporte le bureau d'analyse. Si Groupon ne redresse pas la barre, "il en résultera un risque imminent d'insolvabilité (faillite)", assène le rapport. Le processus d'introduction en Bourse (IPO), lancé en juin dernier, est menacé.

Le business model de la société dirigée par le fantasque Andrew Mason (29 ans) pose question depuis son lancement en 2009. "La start-up à la croissance la plus forte de l'histoire", d'après Forbes, a multiplié par 24 son chiffre d'affaires entre 2009 et 2010, passant de 30 à 713 millions de dollars ! Mais cette croissance fulgurante s'est faite au prix d'investissements massifs, notamment en ressources humaines (Groupon compte déjà près de 5.000 employés), qui ont contribué à plomber les résultats de l'entreprise. Résultat : depuis sa création, Groupon affiche 625 millions de dollars de pertes, dont 205 millions rien qu'au premier semestre 2011.

D'après les estimations de PrivCo, la réserve en cash de Groupon a plongé sous les 200 millions de dollars. Sans nouveau financement, le site d'achat groupé sera insolvable dans les six mois, pointe le rapport. Cette situation ne laisserait que trois options au CEO Andrew Mason : poursuivre son introduction en Bourse moyennant une valorisation revue à la baisse, trouver de nouveaux investisseurs... ou vendre son entreprise.

GILLES QUOISTIAUX

Nos partenaires