Le secteur alimentaire s'engage à limiter les pubs pour enfants sur les réseaux sociaux

26/06/17 à 15:11 - Mise à jour à 15:12

Source: Belga

(Belga) Cinquante-cinq entreprises du secteur alimentaire se sont engagées lundi à limiter les publicités ciblant les enfants de moins de 12 ans sur les réseaux sociaux. Delhaize, Colruyt, McDonalds, Mondelez ou encore Ikea Belgium font partie des signataires d'une version élargie de la "Belgian Pledge" (l'engagement belge), une initiative lancée en 2012.

La "Belgian Pledge" a été lancée en 2012 à l'initiative de la Fédération de l'industrie alimentaire (Fevia), de la Fédération du commerce et des services (Comeos) et de l'Union belge des annonceurs (UVA). Les entreprises signataires se sont à l'époque engagées à limiter les publicités ciblant les enfants de moins de 12 ans dans la presse écrite, à la télévision et sur le web. Dans la version élargie de cet engagement, neuf canaux de communications ont été ajoutés. Soit les profils des entreprises sur les réseaux sociaux, les jeux interactifs, le cinéma, les dvd et cd-rom, le marketing en ligne et par sms, le marketing direct, le placement de produit et la publicité extérieure (outdoor marketing, soit l'affichage). De plus, 21 nouveaux membres rejoignent l'initiative, pour atteindre 55 signataires. "Les enfants surfent et sont présents à un très jeune âge sur internet. Ils jouent, s'envoient des sms et regardent davantage de vidéos en ligne. Nous nous engageons à ne pas nous adresser aux enfants, également quand ils téléchargent des applications populaires. Ainsi nos membres ne feront aucune publicité pour des produits qui ne remplissent pas les critères de la Belgian Pledge, même dans les jeux et jeux interactifs. Et encore moins sur YouTube", souligne le CEO de Comeos, Dominique Michel. (Belga)

Nos partenaires