Le recours collectif contre Facebook compte plus de 20.000 personnes

06/08/14 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

Source: Trends-Tendances

Le recours collectif intenté par un étudiant en droit autrichien contre le réseau social Facebook compte désormais plus de 20.000 participants, dont près de 900 Belges, a annoncé mercredi son initiateur.

Le recours collectif contre Facebook compte plus de 20.000 personnes

Le nombre de participants, qui était d'environ 12.000 lundi, "dépasse mes espérances les plus optimistes", s'est réjoui Max Schrems, qui milite depuis plusieurs années pour davantage de respect de la vie privée.

La plupart des personnes associées à son recours viennent d'Allemagne (5.287), d'Autriche (3.712) et des Pays-Bas (2.438). Leur nombre sera limité à 25.000, chaque plainte devant être vérifiée et gérée, explique l'avocat.
La loi autrichienne permet à un groupe d'individus de transférer à une seule personne ses demandes d'indemnisation. "Ce sera toujours moi contre Facebook", mais avec plus de poids, a expliqué Max Schrems au journal français 20minutes.

Max Schrems estime que Facebook ne respecte pas les lois européennes en matière de protection des données. Il critique notamment la participation du réseau social au programme Prism (système d'espionnage de la CIA) et l'échange illégal de données personnelles à des applications externes via le fameux bouton "j'aime".

Les utilisateurs souhaitant se joindre au procès ne courent aucun risque financier étant donné qu'un organisme de financement allemand (ROLAND ProzessFinanz) assumera les frais en cas de défaite. En cas de victoire, l'organisme s'emparera de 20% des dédommagements obtenus.

Le procès devrait s'ouvrir cette année à Vienne. Max Schrems compte réclamer 500 euros de dommages et intérêts pour chaque utilisateur qui prendra part à cette action collective.

En savoir plus sur:

Nos partenaires