Le projet de cabines détachables d'Airbus pour gagner du temps entre les vols

30/11/15 à 17:03 - Mise à jour à 01/12/15 à 16:19

La compagnie aérienne Airbus vient de voir approuvé un brevet qu'elle avait déposé en 2013. Airbus a imaginé la création de cabines amovibles dans lesquelles les passagers embarqueraient à l'avance, selon Wired.

Le projet de cabines détachables d'Airbus pour gagner du temps entre les vols

/ © AFP

Quand on prend l'avion, la partie la moins amusante est certainement l'attente: à la douane, dans les files pour embarquer,...Entre deux vols, l'appareil doit en effet être nettoyé, préparé, le plein doit être effectué, et tout ça avant l'embarquement des passagers.

Pour éviter cette perte de temps (et d'argent), Airbus a imaginé un nouveau concept. Dans un brevet déposé en 2013 auprès de l'US Patent and Trademark Office, le constructeur décrit son projet comme un bon moyen de gagner du temps entre deux vols en anticipant l'embarquement des passagers. D'après Wired, une économie de 10 minutes représenterait une augmentation de l'utilisation des avions de 8,1, ce qui est non négligeable pour une industrie qui gagne seulement 8,27 dollars par passager.

Le projet de cabines détachables d'Airbus pour gagner du temps entre les vols

© Airbus

Le plan ambitieux d'Airbus est de se focaliser sur son nouveau projet de cabines détachables. Le concept est le suivant : les passagers embarqueraient dans ces cabines avant même l'arrivée de l'avion et les cabines seraient ensuite fixées à l'avion, en échange de celle des passagers arrivés à destination. Les avions fonctionneraient telles des plateformes de vol qui accueilleraient des cabines, comme les containers accueillent des cargos.

Le hic malgré le temps gagné avant l'embarquement: la perte de temps engendré par le protocole de sécurité. Ces "pods" ne peuvent pas non plus voler à plus de 36000 pieds pour éviter qu'ils ne se désintègrent. Ce projet imposerait aussi la modification des infrastructures des aéroports, comme un double terminal. Cette conception inédite d'avions à partir de modules aussi appelés "pods", ne dépasse pour l'instant que le stade de concept, mais malgré le coût de développement de nouveaux avions, cette idée pourrait faire son petit chemin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires