Le prix du pétrole entraîne des réductions sur les vols

14/01/15 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Belga

A la suite de la baisse du prix du pétrole, les tour-opérateurs Jetair et Thomas Cook ont annoncé mercredi une réduction de carburant sur leurs vacances en avion.

Le prix du pétrole entraîne des réductions sur les vols

© Belga

Les prix des vacances en avion sont calculés sur base des prix du carburant juste avant le début de la saison de réservation. Les tour-opérateurs évaluent ensuite chaque mois le prix moyen du kérosène. Les personnes qui ont réservé un forfait de vacances à prix variable chez Jetair, Sunjets.be ou VIP Selection et qui partent dès le 1er mars recevront ainsi une réduction calculée automatiquement dans la facture du solde qui varie de 6,6 euros pour les destinations court-courriers à 33 euros par personne (destinations long-courriers).

Même tendance du côté de Thomas Cook, Neckermann et Pegase qui proposent une réduction allant de 4,30 euros (court-courriers) à 9,20 euros (moyen-courriers) par personne pour les passagers prendront le départ dès le 1er mars, selon le porte-parole du tour-opérateur Koen van den Bosch.

Pour les nouvelles réservations effectuées à partir de mercredi, les réductions seront immédiatement calculées dans le prix du voyage. Pour les billets d'avion aussi, ces réductions seront automatiquement appliquées pour les nouvelles réservations effectuées dès mercredi, précise encore Jetair.

"Nous saurons si le prix du pétrole aura une incidence sur les vacances en avion de l'été prochain lors de l'actualisation effectuée en février", indique la porte-parole de Jetair, Florence Bruyère. "Le cas échéant, les voyageurs qui ont déjà réservé un voyage à forfait bénéficieront automatiquement de la réduction du prix."

Brussels Airlines n'appliquera pas de réductions. "Contrairement à Jetair et Thomas Cook, nous ne vendons que des billets d'avion. Nous ne disposons donc pas de brochures affichant des prix fixes. Le coût de nos vols évolue constamment et principalement en fonction de l'offre et de la demande", justifie le porte-parole de la compagnie aérienne Geert Sciot.

En savoir plus sur:

Nos partenaires