Le possible rachat du Plaza à New York par le sultan du Brunei fait des vagues

19/08/14 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Trends-Tendances

L'organisation américaine de défense des droits des homosexuels Human Rights Campaign (HRC) a dénoncé lundi le possible achat par le sultan du Brunei d'un des hôtels mythiques de New York, le Plaza.

Le possible rachat du Plaza à New York par le sultan du Brunei fait des vagues

© Reuters

Le sultan chercherait via un intermédiaire à acheter le Plaza, en bordure de Central Park, mais aussi le Dream Downtown hotel à Chelsea, et le Grosvenor House à Londres, pour la coquette somme de 2 milliards de dollars, selon le Wall Street Journal.

"Le Sultan pourrait commencer à faire exécuter des femmes et des membres de la communauté homosexuelle et transsexuelle (LGTB) à Brunei dès l'an prochain", a dénoncé HRC. "Nous demandons à tous les New-Yorkais d'envoyer un message simple au sultan: faites des affaires ailleurs".

Depuis mai, le sultan Hassanal Bolkiah, l'une des plus grosses fortunes mondiales, a commencé à introduire la charia dans ce petit Etat situé sur l'île de Bornéo, dans le sud-est asiatique.

Des personnalités, dont le patron de Virgin Richard Branson, le PDG de Kering François-Henri Pinault, ou encore la "papesse" de la mode Anna Wintour, ont appelé au boycott des hôtels de luxe que possède le sultanat, dont le Dorchester à Londres, le Plaza Athénée et le Meurice à Paris, ou le Beverly Hills Hotel à Los Angeles.

Les trois hôtels que voudrait acheter le sultan de Brunei appartiennent au groupe indien Sahara Group, dont le patron Subrata Roy est en prison à New Delhi, accusé de dettes impayées envers des porteurs d'obligations.

En savoir plus sur:

Nos partenaires