Le plan de restructuration de Philips Turnhout mène à 38 licenciements secs

21/04/16 à 21:42 - Mise à jour à 21:42

Source: Belga

Le plan de restructuration annoncé en novembre dernier chez le fabricant de lampes Philips à Turnhout a mené à 38 licenciements secs. Les membres du personnel concernés l'on appris jeudi, ont indiqué les syndicats. L'avenir du site belge est encore incertain.

Le plan de restructuration de Philips Turnhout mène à 38 licenciements secs

Philips © BELGA

Spécialisé dans la production de lampes traditionnelles, le site de Turnhout, existant depuis des décennies, est confronté à la concurrence des éclairages LED, produits en Asie. Dans ce contexte et alors que son chiffre d'affaires ne cesse de reculer, l'entreprise avait déjà annoncé vouloir réduire d'un tiers ses effectifs d'ici 2018.

Selon les syndicats, le département spécialisé dans les lampes pour étalages et magasins souffre particulièrement tandis que la production de lampes spéciales, pour les stades et les salles de spectacles notamment, se porte plutôt bien. Philips Turnhout avait annoncé en novembre dernier son intention de supprimer 159 emplois (82 postes d'employés et 77 postes d'ouvriers) d'ici la fin 2016.

Ces derniers mois, la procédure Renault était lancée. "Du côté des ouvriers, un nombre suffisant de personnes s'étaient proposées pour des départs volontaires tandis que les cadres et les employés accusent 38 licenciements secs", a indiqué le secrétaire syndical Peggy Schuermans (LBC-NVK). Selon cette dernière, la direction se rapproche du nombre de licenciements prévu et il reste maintenant "moins de 900 travailleurs".

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires