Le pétrole cher coûte 50 % de bénéfice au secteur aérien

02/03/11 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Trends-Tendances

La note de carburant des compagnies aériennes devrait atteindre 166 milliards de dollars cette année... pour un chiffre d'affaires de 594 milliards. De quoi diviser le bénéfice du secteur par deux.

Le pétrole cher coûte 50 % de bénéfice au secteur aérien

© Thinkstock

L'Association internationale du transport aérien (IATA) a estimé mercredi que les bénéfices du secteur seront divisés par deux en 2011 par rapport à 2010 en raison de l'envolée des prix du pétrole.

L'organisation a revu à la baisse sa dernière prévision de bénéfices pour l'année à 8,6 milliards de dollars (6,22 milliards d'euros), contre 9,1 milliards de dollars prévus en décembre. Ce nouveau chiffre correspond à "une chute de 46 % du bénéfice net, comparé aux 16 milliards de dollars engrangés par le secteur en 2010", a souligné l'IATA, qui représente près de 230 compagnies aériennes assurant 93 % du trafic commercial.

"Le plus gros changement dans nos prévisions est le prix du pétrole, a expliqué Giovanni Bisignani, directeur général de l'association basée à Genève, lors d'une conférence de presse. Les bénéfices vont être divisés par deux par rapport à l'année dernière et la marge sera un pathétique : 1,4 %." Il relève également que la note en carburant des compagnies aériennes devrait atteindre 166 milliards de dollars, pour un chiffre d'affaires de 594 milliards (430 milliards d'euros).

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires