Le personnel de RTL Belgium se prépare à une vague de licenciements

14/09/17 à 05:42 - Mise à jour à 05:44

Source: Belga

(Belga) La direction de RTL Belgium a convoqué un conseil d'entreprise extraordinaire ce jeudi matin à 9h00. A l'ordre du jour: les conséquences du plan #Evolve, le plan de transformation adopté mercredi pour adapter le groupe audiovisuel privé aux nouveaux modes de consommation des médias et le repositionner face à la concurrence, notamment après l'arrivée de TF1 sur le marché publicitaire belge. Alors que la chaîne RTL-TVI fête ses 30 ans, l'ambiance ne sera pas à la fête: on annonce entre 40 et une centaine de licenciements, selon des sources officieuses.

La réunion du conseil d'entreprise sera suivie, vers 11h15, d'une assemblée générale du personnel. Les discussions promettent d'être fiévreuses. Si le chiffre d'une centaine d'emplois supprimés se confirme, cela correspondrait à environ un emploi sur huit. "Choqués" par les informations avancées dans la presse, les représentants du personnel au sein du conseil d'entreprise ont fait savoir mercredi que tout licenciement était injustifié à leurs yeux. "TF1 serait clairement un prétexte! Depuis près de 30 ans, la direction sait que TF1 étudie la possibilité de commercialiser ses écrans publicitaires en Belgique. Pour le moment, TF1 n'a pas pris 1 euro à RTL. S'il devait y avoir des licenciements, cela serait une mesure préventive et injustifiée pour garantir à l'actionnaire ses dividendes", selon les représentants syndicaux. "Le personnel réclame depuis des années la mise en place progressive d'une vraie stratégie digitale. La direction reconnaît elle-même avoir fait preuve d'immobilisme en la matière. Les employés de RTL ne peuvent pas être les victimes de ce réveil brutal et tardif", estiment-ils, "choqués et indignés d'entendre aux travers de nombreuses déclarations que certains employés expérimentés sont stigmatisés pour leur incapacité supposée à évoluer". Selon ses représentants, le personnel de RTL Belgium "est décontenancé et en souffrance depuis des mois". Ce jeudi, il saura au moins à quelle sauce il sera mangé. (Belga)

Nos partenaires