"Le nouveau parc éolien trop petit pour être construit sans subventions"

20/04/18 à 13:00 - Mise à jour à 13:03

Source: Belga

(Belga) Les investisseurs dans la production d'énergies renouvelables en mer du Nord saluent l'annonce du secrétaire d'Etat Philippe De Backer de nouvelles éoliennes le long de la Côte belge mais doutent que ce projet puisse voir le jour sans subventions. "Le parc est trop petit pour cela", estime la Belgian Offshore Platform.

Le gouvernement fédéral souhaite créer dès 2020 une zone supplémentaire de 221 kilomètres carrés le long de la Côte, pour y installer des éoliennes, a annoncé vendredi le secrétaire d'Etat à la mer du Nord. L'ensemble des éoliennes en mer devraient produire 4 GW d'électricité verte. Philippe De Backer souhaite un appel d'offre public, avec pour objectif que le parc éolien soit construit sans subventions, comme l'ont fait les Pays-Bas. Le secteur se réjouit de ce nouvel espace dédié à l'éolien mais le juge trop petit. "La densité est trop élevée dans les parcs éoliens actuels. Les éoliennes sont trop proches les unes des autres, ce qui empêche leur fonctionnement optimal", souligne Annemie Vermeylen, secrétaire-générale de la Belgian Offshore Platform, qui rassemble les investisseurs dans la production d'énergie renouvelable en mer du Nord. C'est pourquoi le secteur avait demandé davantage d'espace. "Nous aurions souhaité 5 MW par kilomètre carré, soit 400 kilomètres carrés pour les 2.000 MW prévus. Mais finalement, ce ne sera que la moitié." "Il sera probablement compliqué de construire ce parc sans subventions", conclut la Belgian Offshore Platform. (Belga)

Nos partenaires