Le nouveau contrat sur l'A400M finalisé d'ici juin

08/03/10 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Trends-Tendances

Un nouveau contrat tenant compte de l'accord trouvé vendredi entre le groupe de défense européen EADS et les pays clients de l'avion de transport A400M sera scellé "pour le mois de juin" et "probablement avant", a affirmé lundi le ministre français de la Défense, Hervé Morin.

Le nouveau contrat sur l'A400M finalisé d'ici juin

"Nous aurons un nouveau contrat pour le mois de juin, probablement avant", a déclaré M. Morin lors d'une conférence de presse à Paris.

"L'accord précisant les modifications apportées au contrat va être signé dans les tous prochains jours par l'Occar (Organisation Conjointe de Coopération en matière d'Armement, représentant les Etats partenaires du programme) et Airbus Military", a-t-il précisé, prévoyant "ensuite une période de un ou deux mois pour finaliser l'avenant au contrat".

Après des mois de tractations, les pays clients de l'avion de transport militaire européen A400M et EADS étaient parvenus vendredi à un accord formel pour sauver ce projet très coûteux.

Les Etats clients (Allemagne, France, Espagne, Grande-Bretagne, Belgique, Luxembourg et Turquie) se sont engagés à verser 3,5 milliards d'euros supplémentaires au groupe européen.

Hervé Morin a précisé que la France maintenait sa commande de 50 exemplaires de l'A400M, les sept Etats partenaires du programme s'engageant à ne pas réduire leur "commande globale", qui s'élève à 180 appareils, "de plus de dix avions".

Selon lui, la Grande-Bretagne, qui en avait commandé 25 exemplaires, pourrait ainsi renoncer à "de deux ou trois" avions.

Le premier A400M sera livré à la France début 2013 et le dernier en 2024, avec un retard de "quatre à cinq ans" sur le calendrier initial.

Quant aux augmentations de prix résultant de l'accord intervenu avec EADS, elle s'élèveront à 550 millions d'euros pour la partie française, soit "moins de 10%" du coût initial du programme, a également indiqué M. Morin.


Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires