Le nombre de titres de transport Stib vendus via internet en forte hausse l'an dernier

28/05/18 à 13:13 - Mise à jour à 13:15

Source: Belga

(Belga) La Stib a vendu l'an dernier quasi 100.000 titres de transport via internet (98.442), soit une hausse de 64% par rapport à 2016, ressort-il, notamment, du rapport d'activités 2017 de la société bruxelloise de transport public.

Cette forte progression est liée au lancement en début d'année, de la recharge à domicile, via les moyens personnels de connexion. Plus largement, le rapport présenté lundi confirme le renouement de la Stib avec la courbe de croissance, via le franchissement, pour la première fois, du cap des 400 millions de voyages (400,9 millions). Cela représente une hausse de 8% par rapport à 2016, année marquée par un léger recul lié aux conséquences des attentats de Bruxelles. Effet co-latéral de cette amélioration: ses revenus ont augmenté de 3%, une progression surtout sensible via la hausse de la vente des abonnements classiques, des titres multi-voyages et des abonnements scolaires. La société bruxelloise a par ailleurs atteint 8,8 milliards de places/km dépassant l'objectif de 8,6 milliards fixé dans son contrat de gestion. Pour concrétiser l'augmentation de son offre de transport, elle s'est procurée les services de 980 nouveaux collaborateurs dont 275 ont été engagés pour compenser les départs d'autres. Pour 2018, elle a annoncé l'arrivée de 650 autres, surtout des conducteurs (350), et des techniciens, dont la moitié permettront de remplir des fonctions supplémentaires. Ces nouvelles fonctions sont liées notamment aux extensions imminentes de lignes de tram (9 vers Jette et 94 vers le Woluwe shopping center). Elles seront aussi mobilisées pour le déploiement progressif du Plan Directeur Bus, ainsi que l'arrivée de nouveaux bus hybrides et électriques sur le réseau. Cela commencera par l'inauguration de la ligne 33 en midibus électriques dans le Pentagone, vendredi prochain. Tout cela se prépare: la Stib a dispensé l'an dernier 375.000 heures de formation de son personnel. Par ailleurs, l'arrivée progressive de bus hybrides et électriques sur le réseau d'ici 2025 constituera un phase test de technologies sur le terrain au cours des prochaines années, a affirmé le CEO de la Stib Brieuc de Meeùs. Ce sera un défi pour la Stib, mais aussi pour toute la société qui doit se préparer à se poser les bonnes questions quant au dimensionnement de son réseau d'approvisionnement en électricité pour la recharge des véhicules en journée, mais aussi la nuit, a-t-il commenté. (Belga)

Nos partenaires