Le nombre de faillites en diminution

01/06/15 à 15:26 - Mise à jour à 15:26

Source: Belga

Le nombre de faillites recensées en Flandre au mois de mai a baissé de 16% comparativement au même mois il y a un an. Le phénomène est également à la baisse en Wallonie, mais à la hausse à Bruxelles.

Le nombre de faillites en diminution

/ © istock

377 sociétés ont subi ce triste sort le mois passé en Flandre, ce qui représente le plus bas niveau depuis le mois de mai 2008 (301 faillites), ressort-il lundi des chiffres du bureau d'informations commerciales Graydon.

Pour l'ensemble du pays, le nombre de faillites a régressé de 5,4% en mai. Au total, ce sont 851 entreprises qui ont déposé le bilan, soit 49 de moins qu'en mai 2014. Entre janvier et mai de cette année, 4.860 déclarations de faillites ont été comptabilisées, c'est-à-dire 1,28% de moins qu'à la même période il y a un an. "Cela n'enlève cependant toujours pas le fait que le nombre d'entreprises qui font faillite dans notre pays reste élevé: rien qu'en 2013 et 2014, nous notons des chiffres plus lourds pour cette période", commente Eric Van den Broele, de Graydon Belgium.

La Wallonie a, elle aussi, connu une baisse avec 237 dépôts de bilan recensés en mai, contre 258 il y a un an (-8,1%).

A Bruxelles, c'est le phénomène contraire qui s'est produit avec 230 entreprises qui ont fermé leurs portes, soit une hausse de 19,8% par rapport à mai 2014, ce qui en fait l'un des plus mauvais mois de mai en la matière.

"L'économie bruxelloise a tout simplement plus d'activités et les tribunaux de commerce fournissent actuellement un important effort dans le traitement des dossiers de faillites. Nous nous attendons à voir cela se refléter dans les chiffres de la Région de Bruxelles-Capitale dans les prochains mois", nuance M. Van den Broele.

Le secteur de la construction est celui qui a été le plus touché par les faillites, suivi par l'horeca, la vente au détail et les services aux entreprises. Ensemble, ils représentent 59% du total des dépôts de bilan.

En cinq mois, 10.067 emplois ont été perdus à la suite de ces faillites. C'est 1.362 de moins (-11,9%) qu'entre janvier et mai 2014. C'est la première fois que ce chiffre est plus bas que ceux recensés en 2009, juste après le début de la crise économique.

La faillite la plus conséquente en termes de perte d'emplois en mai est à mettre à l'actif de la société Groupe Image de Bruxelles, qui employait 75 personnes. En ce qui concerne les cinq premiers mois de l'année, c'est à la société Goemaere de Mouscron, où 173 emplois sont passés à la trappe, que revient ce triste honneur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires