Le nombre d'indépendants en constante augmentation depuis 2002

14/06/18 à 11:03 - Mise à jour à 11:01

Source: Belga

En Belgique, le nombre total d'indépendants est en constante augmentation depuis 2002. L'an dernier, ils étaient 1.087.763 (708.203 hommes et 379.560 femmes) sur le marché, soit 2,76% de plus qu'en 2016, indique jeudi l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti), dans son rapport annuel.

Le nombre d'indépendants en constante augmentation depuis 2002

© Getty Images/iStockphoto

Qu'ils soient indépendants "classiques", complémentaires, pensionnés actifs, starters ou encore étudiant -un statut spécifiquement créé début 2017-, toutes les catégories ont vu leurs chiffres augmenter l'an dernier, sauf celle des conjoints aidants. Sur le total des affiliés à l'Inasti, quelque 667.000 se situent en Flandre, 294.000 en Région wallonne (excepté la Communauté germanophone qui compte 6.400 affiliés) et 107.000 en Région de Bruxelles-Capitale. Environ 12.000 travailleurs sont basés à l'étranger. Par branche d'activité, le commerce (330.000) devance de peu les professions libérales (329.000), ainsi que l'industrie (243.000).

Le nombre d'indépendants en activité principale est par ailleurs d'environ 723.000 contre 259.000 en activité complémentaire et 105.000 pensionnés continuant d'exercer une activité indépendante. Sur la totalité des indépendants, les nationalités roumaine, néerlandaise et française sont toujours les plus représentées parmi les indépendants étrangers (120.012 indépendants et aidants affiliés).

Les écarts entre secteurs restent importants

L'Inasti comptait également, l'an dernier, 114.601 starters (contre 109.195 en 2016), dont 28.217 n'ont pas la nationalité belge, les Roumains, Bulgares et Néerlandais arrivant en tête. Le nombre de conjoints aidants a quant à lui légèrement diminué, passant de 27.698 en 2016 à 26.268 en 2017, en constante baisse depuis plusieurs années. Enfin, le nouveau statut d'"étudiant-indépendant" comptait 5.008 entrepreneurs, dont la moitié dans des professions libérales. Par ailleurs, la moyenne des revenus annuels nets a sensiblement augmenté. Les écarts entre secteurs restent importants: les revenus de référence moyens les plus élevés sont ceux du secteur de la pêche (comprenant les compagnies d'armateurs) avec 37.613,88 euros et ceux des professions libérales avec 32.072,88 euros, contre moins de 15.000 euros pour les secteurs des services et de l'agriculture.

"L'exercice 2017 est particulier à plusieurs titres. En effet, une nouvelle loi de financement de la sécurité sociale est entrée en vigueur au 1er janvier 2017 suite à la 6e réforme de l'État, à la révision de l'objectif budgétaire des soins de santé et au financement des mesures tax-shift. Le gouvernement a continué d'apporter des améliorations significatives au statut social des indépendants après avoir effectué un premier bilan de la réforme du calcul des cotisations sociales. Il a aussi poursuivi ses efforts dans le cadre de la lutte contre la fraude sociale et le dumping social", souligne l'Inasti dans son rapport.

Nos partenaires