Le MC-21, le concurrent russe d'Airbus et Boeing

08/06/16 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Afp

La Russie a présenté mercredi son premier avion de ligne moyen-courrier MC-21, qui doit confirmer la renaissance de son aviation civile après la difficile mise en service de son appareil régional Superjet et s'attaquer à la domination sans partage d'Airbus et de Boeing.

Le MC-21, le concurrent russe d'Airbus et Boeing

© Reuters

Le prototype de l'appareil, blanc et bleu, a effectué son roulage inaugural dans un vaste hangar du constructeur public Irkout, dans la ville Sibérienne d'Irkoutsk, son fuselage balayé par de puissants projecteurs, selon les images retransmises à la télévision russe.

Présent lors de cette cérémonie à grand spectacle, le Premier ministre Dmitri Medvedev a salué "un événement attendu de longue date par notre aviation civile, pour la construction aéronautique et pour notre pays tout entier", et une "victoire considérable".

Appareil moyen-courrier transportant entre 150 et 211 passagers selon la configuration, le MC-21 doit remplacer les avions soviétiques tels le Tupolev Tu-204. Il veut surtout concurrencer les "best-seller" de l'avionneur européen Airbus et de l'américain Boeing, respectivement l'A320 et le 737, qui dominent leur créneau sans partage.

Assemblé avec plus de 30% de pièces détachées étrangères, il doit entamer ses vols d'essai fin 2016 ou début 2017 pour une première livraison fin 2018.

Ce nouvel appareil est présenté cinq ans après la mise en service de l'appareil régional Superjet, qui était censé représenter la renaissance de l'industrie aéronautique civile russe, en ruines depuis la chute de l'URSS.

Son lancement a cependant eu lieu dans la douleur, avec un crash lors d'un vol de démonstration en Indonésie attribué à une erreur humaine, des problèmes techniques à répétition et des difficultés financières pour son constructeur Soukhoï.

Le Superjet a peiné à trouver des clients au delà de la compagnie nationale Aeroflot et de la mexicaine Interjet et il a fallu attendre cette année pour qu'il soit pour la première fois livré à un transporteur européen, l'irlandais CityJet.

Irkout revendique un carnet de commandes de 175 appareils pour son MC-21: Aeroflot mais surtout des structures publiques russes qui se sont engagées à acheter des avions afin de les louer en crédit-bail pour soutenir financièrement le projet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires