Le marché automobile américain rit pendant que l'Europe pleure

03/01/13 à 20:54 - Mise à jour à 20:54

Source: Trends-Tendances

Les constructeurs automobiles ont vu leurs ventes progresser à nouveau nettement l'an dernier aux Etats-Unis, retrouvant des niveaux pas observés depuis 2007, leur santé retrouvée quatre ans après une crise profonde contrastant avec le marché européen en plein marasme.

Le marché automobile américain rit pendant que l'Europe pleure

Selon le cabinet spécialisé Autodata, le marché américain a enregistré une hausse de 13,4% de ses ventes sur un an, à 14,49 millions de véhicules sur l'ensemble de l'année 2012, marquant une accélération par rapport à la hausse enregistrée les deux années précédentes et rebondissant à des volumes de ventes plus observés depuis 2007.

D'après les chiffres annuels du marché américain donnés par le site d'informations sur le secteur Wardsauto.com, c'est la plus forte hausse annuelle en pourcentage depuis 1984.

GM, numéro un américain, a vu ses ventes progresser de 3,7%, à 2,6 millions de véhicules. Seule sa marque haut de gamme Cadillac a vu ses ventes reculer sur un an (-1,7%).

Chez Ford, la progression annuelle des ventes s'est élevée à 4,7% à 2,25 millions de véhicules (-4,1% pour la marque de luxe Lincoln). La plus belle performance revient au japonais Toyota, qui a enregistré un spectaculaire rebond de 27% de ses ventes à 2,08 millions d'unités après deux mauvaises années.

L'américain Chrysler, filiale de Fiat, a également brillé l'an dernier, avec un bond de 21% de ses ventes à 1,65 million de véhicules, un sommet depuis 5 ans.

Les japonais Honda et Nissan ont enregistré des ventes respectivement en hausse de 24% et 9,5%, et l'allemand Volkswagen un bond de 35,1%.

La vigueur du marché automobile américain contraste avec les difficultés du marché européen. En 2013, l'ascension des ventes auto aux Etats-Unis devraient se poursuivre mais ralentir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires