Le luxe belge descend dans les palaces

04/03/11 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Trends-Tendances

Avec l'hôtellerie, les baignoires design d'Aquamass et les fauteuils et canapés de Marie's Corner ont abordé un nouveau marché qui leur ouvre les portes des établissements les plus prestigieux et les plus originaux de la planète.

Le luxe belge descend dans les palaces

"L'hôtellerie anticipe les tendances, si elle ne les crée pas", lance tout de go Jean-Pol Piron, fondateur et directeur général d'Aquamass. Née en 1978, cette entreprise bruxelloise a débuté ses activités dans un secteur alors neuf : la balnéothérapie et le wellness. Elle va rapidement connaître le succès et élargir sa gamme.

En 2002, Jean-Pol Piron décide de faire appel à des designers, pressentant que la salle de bains allait "entrer" dans la chambre comme la cuisine s'était ouverte sur la salle à manger. "A l'époque, je passais pour un original, confie-t-il avec un sourire. Dans notre société imprégnée par une éducation et une culture judéo-chrétiennes, la salle de bains a toujours été un peu cachée et la nudité un tabou. Mais les m£urs ont changé et aujourd'hui de plus en plus d'hôtels de prestige mais également de charme optent pour ce type de salles de bains. Ainsi la clientèle de ces établissements peut tester et expérimenter le concept, pour ensuite, pourquoi pas, l'installer chez elle. D'autant qu'avec un prix du mètre carré sans cesse en hausse, on décloisonne de plus en plus."

Une vitrine du savoir-faire belge

La création du département "Aquamass design" spécialement dédié à l'hôtellerie est un succès et contribue à la progression continue des exportations de l'entreprise qui représentent actuellement quelque 50 % du chiffre d'affaires. On retrouve ainsi les baignoires bruxelloises dans les endroits les plus divers de la planète. "Nous sommes déjà présents dans près de 120 hôtels et planchons sur une douzaine de projets pour l'année à venir, dont un hôtel de 220 chambres à Abou Dhabi", enchaîne Jean-Pol Piron.

"Le secteur a redémarré après une période creuse où la plupart des investissements ont été retardés, voire annulés. De juin 2008 à décembre 2009, nous n'avons pas travaillé. En 2010, Aquamass a mené une bonne dizaine de projets. En ce qui concerne les particuliers, on ne sent pas encore la reprise. Nous sommes entrés plus tard dans la crise et nous en ressortirons plus tard."

Aquamass s'adresse grosso modo à trois types d'hôtels : les chambres d'hôtes et hôtels de charme qui comptent de 10 à 12 chambres en moyenne, les boutiques hôtels qui proposent un cadre intime, souvent original et luxueux (une quarantaine de chambres) et la grande hôtellerie dont l'offre moyenne se situe entre 200 et 300 chambres. "Dans l'hôtellerie haut de gamme, il n'existe plus beaucoup de différences entre les établissements, analyse le directeur général d'Aquamass. Dans cette tendance à une certaine uniformisation, la salle de bains est une pièce que l'on peut personnaliser. Chaque projet que nous menons est réalisé sur mesure." Et un projet en amène un autre. Car dans ce secteur très sensible aux tendances, les nouveautés sont suivies de près par les différents hôtels et chaînes.

Parmi les récentes réalisations de la firme bruxelloise, citons le Buddha Bar Hotel à Prague et à Paris, l'hôtel Intercontinental au Caire ou encore le Hi Hotel à Nice. Pour ce dernier, le design des baignoires ("hi-bath") a été réalisé par Matali Crasset et a obtenu le Grand Prix de la salle de bains d'hôtels au salon Idéobain 2010 à Paris. Depuis une dizaine d'années et le lancement de l'activité design, la conception est confiée à des designers et créateurs reconnus tels que Michel Boucquillon, Xavier Lust, Guillaume Bardet et ré-cemment Elvis Pompilio (lire "Trends-Tendances" du 27 janvier 2011). Sans oublier Jean-Pol Piron lui-même qui, toujours aussi créatif et passionné qu'à ses débuts, signe quelques modèles sous le nom de Paolo Chipiron ou Juan Pablo Tapas.

Style luxueux, confortable et différent

Spécialisée depuis une vingtaine d'années dans la conception et la fabrication de sièges, fauteuils et canapés, la société Mac Ray, plus connue sous le nom de Marie's Corner, exporte également avec succès son style à travers les hôtels de prestige du monde entier.

"Nous avons commencé à fournir les hôtels un peu par hasard", souligne Philippe Vanhemelen, le directeur général de Marie's Corner. "Nous ne sommes pas allés vers ce marché, il est venu vers nous. Certains propriétaires d'hôtels ont voulu donner un style différent de celui que l'on pouvait trouver dans la plupart des établissements. Jusqu'il y a peu, l'offre était assez traditionnelle et le style rationnel et fonctionnel. Les hôtels recherchent depuis peu de nouveaux con-cepts, au style faisant davantage référence aux ambiances luxu-euses, confortables et chaleureuses que l'on peut retrouver dans les belles demeures privées. Nos modèles étaient jusque-là étudiés pour ces maisons dont les propriétaires sont nos clients principaux."

D'année en année, Marie's Corner enregistre une croissance régulière grâce à l'hôtellerie. Aujourd'hui, elle représente 15 % de son résultat. "En 2009, ce marché a connu une croissance de 50 %", souligne le directeur général. "A ce jour, nous avons travaillé sur une centaine d'établissements dans toutes les grandes villes du monde : en Russie, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Angleterre, etc. Il ne se passe pas une semaine sans que nous ayons des contacts pour de nouveaux projets, plus souvent à l'étranger que chez nous. Nous venons de conclure un projet de 235 pièces en Russie et nous avons en portefeuille une dizaine de projets en cours. Tout ceci, en respectant le caractère artisanal et qualitatif de la production."

Basée à Wavre, l'entreprise produit ses propres modèles et possède sa propre gamme de tissus (20 % des ventes). Le design est assuré par la fondatrice, Laetitia Zichy-Low ainsi que Jacques Deneef. La première travaille au départ des Etats-Unis où elle s'est installée il y a deux ans, avec son époux Alain Low, afin de prospecter et développer le marché nord-américain, le second exerçant ses talents en Belgique.

A l'instar d'Aquamass, Marie's Corner emploie une petite vingtaine de personnes au sein de laquelle on retrouve des spécialistes en design et aménagement qui interviennent directement sur les projets ou en collaboration avec des architectes et décorateurs. "Le bouche à oreille au sein de ces derniers constitue notre meilleure publicité, précise Philippe Vanhemelen. Nous participons également régulièrement à des salons ciblés vers le marché hôtelier." Aquamass et Marie's Corner se sont imposées au fil des années, chacune dans leur métier, parmi les références de l'hôtellerie, et en prospectant ce créneau spécifique, se sont ouvertes de toutes nouvelles et prometteuses opportunités de croissance.

Guy Van den Noortgate

En savoir plus sur:

Nos partenaires