Le groupe SAVE suspend ses investissements à l'aéroport de Charleroi

23/01/14 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Trends-Tendances

Les investisseurs italiens du groupe SAVE ont indiqué, en tout confidentialité, qu'ils suspendaient leurs investissements à l'aéroport de Charleroi en raison de la nouvelle politique de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, annonce L'Echo jeudi sur son site.

Le groupe SAVE suspend ses investissements à l'aéroport de Charleroi

© Belga

SAVE est actionnaire de l'aéroport carolo à hauteur de 48,7% via le consortium Belgium Airport. Selon L'Echo, il aurait signalé aux autorités aéroportuaires de Charleroi que toutes les phases de développement de l'aéroport devaient être suspendues et réexaminées.

"A cause des nouveaux développements stratégiques décidés par Ryanair en Belgique, ainsi que les positions des autorités européennes (...), nous demandons davantage de temps afin d'analyser l'impact de ces décisions et examiner nos investissements futurs", a pu lire le quotidien dans un mail confidentiel adressé par la hiérarchie du groupe italien à l'aéroport de Charleroi. "Nous demandons donc de suspendre les phases de développement (...) car nous ne sommes plus certains de quel aéroport est le plus adapté économiquement pour nos investissements."

Le groupe se dit prêt "à analyser la situation avec BSCA" (Brussels South Charleroi Airport). Un conseil d'administration doit se tenir jeudi après-midi à Charleroi pour examiner la situation.

Nos partenaires