Le groupe PPR devient Kering et se focalise sur le luxe et le sportswear

22/03/13 à 21:13 - Mise à jour à 21:13

Source: Trends-Tendances

Le groupe français PPR change de nom pour devenir Kering à partir de l'assemblée générale du 18 juin, afin de mieux refléter son désengagement de la distribution et son recentrage sur le luxe et le sport/lifestyle, a annoncé vendredi son PDG, François-Henri Pinault.

Le groupe PPR devient Kering et se focalise sur le luxe et le sportswear

© Reuters

PPR, qui signifiait à l'origine "Pinault Printemps Redoute", est en train de finaliser son désengagement de la distribution avec la mise en Bourse prévue de la Fnac au lendemain de l'assemblée générale, a dit M. Pinault, et avec la cession par morceaux de sa filiale de vente à distance Redcats, qui inclut La Redoute. Le Printemps avait été cédé en 2006.

"Au-delà d'un simple changement de périmètre ou d'activité, ce nouveau nom reflète la nouvelle nature du groupe", qui devient plus "cohérent" et va "vers le luxe et l'habillement sportif", selon le PDG. Kering a choisi pour logo une chouette stylisée, symbole de sagesse et de clairvoyance, et incluant un coeur pour signifier "l'empathie".

Créé en 1963 autour du négoce du bois par François Pinault, PPR compte se libérer définitivement de ses activités de distribution en 2013. Il se recentre sur le luxe (Gucci, Bottega Veneta, Yves Saint Laurent, Balenciaga, Alexander McQueen, Boucheron...) et l'habillement sportif (Puma, Volcom, Cobra...), deux secteurs jugés plus porteurs et plus rentables que la distribution.

PPR a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 9,74 milliards d'euros et un bénéfice net de 1,05 milliard d'euros. Il vise 24 milliards d'euros de ventes à l'horizon 2020.

Avec Belga

Nos partenaires