Le gouvernement veut soutenir Brussels Airlines, en difficulté

21/03/12 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Trends-Tendances

Un comité ministériel restreint s'est réuni mardi soir pour évaluer la situation de Brussels Airlines, qui souffre de la hausse des produits pétroliers mais estime aussi souffrir de concurrence déloyale, notamment de la part de la compagnie low-cost Ryanair, révèle mercredi L'Echo.

Le gouvernement veut soutenir Brussels Airlines, en difficulté

© Belga

Ryanair bénéficie en effet de dispositions favorables à l'aéroport de Charleroi, mais la réglementation européenne l'autorise en plus à disposer d'un personnel navigant belge qui n'est pas soumis aux règles belges en matière de cotisations sociales.

Le personnel basé à Charleroi est donc soumis à la législation sociale irlandaise. Grâce à cette situation, Ryanair bénéficie de conditions qui lui permettent de baisser ses tarifs et de concurrencer directement les compagnies belges.

Le kern a décidé de créer un groupe de travail chargé d'évaluer dans quelle mesure Brussels Airlines pourrait profiter de nouvelles dispositions en matière de charges patronales de son personnel navigant. Ce groupe de travail inclura les départements de l'Emploi, du Budget, des Finances, et de la Mobilité.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires