Le gouvernement flamand inflige une nouvelle amende de 3,3 millions à Sodexo

01/02/18 à 08:03 - Mise à jour à 11:59

Source: Belga

Le gouvernement flamand inflige une amende de 3,3 millions d'euros à Sodexo, l'entreprise qui émet les titres-services, rapportent Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg jeudi. La firme ne parvient pas à inciter les Flamands à convertir les chèques en papier en version électronique. C'est la quatrième fois que la société se voit infliger une amende.

Le gouvernement flamand inflige une nouvelle amende de 3,3 millions à Sodexo

© sodexo

A peine 53% des titres-services étaient sous forme électronique fin 2017, alors que le contrat passé avec Sodexo prévoit 95%. La société française doit désormais verser une amende de 3,3 millions d'euros, soit 75% de ce que la Flandre devrait payer à l'entreprise dans le cadre du contrat.

Au cours des deux années précédentes, Sodexo a déjà dû payer 7 millions d'euros d'amendes. La société envisage maintenant d'introduire un système dans lequel le client reçoit automatiquement des titres électroniques, à moins qu'il ne demande explicitement des titres en papier.

De son côté, Sodexo confirme qu'elle octroie une réduction de prix d'un peu plus de 3 millions d'euros à la Région flamande parce que le pourcentage de titres-services électroniques est inférieur à l'objectif qu'elle avait fixé dans son offre. Cette réduction de prix est le résultat direct des modalités de l'appel d'offres des titres-services en Flandre.

Dans un communiqué, Sodexo "s'engage pleinement à atteindre l'objectif qu'elle s'est imposé de 95% de titres-services électroniques. Alors comment expliquer ce pourcentage inférieur aux attentes? Le gouvernement flamand a choisi de continuer à donner aux utilisateurs la liberté de choisir entre les titres-services papier et électroniques. Sodexo estime que c'est la bonne décision". "Nous faisons tout pour que ces deux alternatives offertes aux utilisateurs soient de qualité égale", explique Ben Broeckx, directeur Public Benefits & Public Affairs chez Sodexo. "En 2017, le bureau d'étude indépendant Listen a d'ailleurs enregistré un taux de satisfaction des utilisateurs de 8,27/10 tant pour les titres-services électroniques que papier. Je suis très fier de nos équipes qui y travaillent chaque jour."

Par ailleurs, certains utilisateurs, souvent plus âgés, tiennent aux titres-services papier, car ils aiment donner quelque chose de tangible à leur aide-ménagère. "Tout comme l'argent papier existe toujours, malgré la carte bancaire électronique", ajoute Ben Broeckx.

En savoir plus sur:

Nos partenaires