Le fabricant du Taser veut se refaire une image et change de nom

07/04/17 à 12:27 - Mise à jour à 12:26

Source: Afp

Taser International a décidé de changer de nom après de nombreuses polémiques entourant ses pistolets électriques dont des décharges infligées par la police ont causé des décès à travers le monde.

Le fabricant du Taser veut se refaire une image et change de nom

© AFP

Depuis ce jeudi, le groupe, basé à Scottsdale dans l'Arizona (sud-ouest), se fait appeler Axon, nom de sa filiale spécialisée dans les caméras corporelles dont l'utilisation s'est répandue après les récentes violences policières contre les Noirs aux Etats-Unis.

Dans la foulée, les dirigeants du groupe ont donné jeudi le coup d'envoi des échanges sur la Bourse électronique Nasdaq où le symbole boursier est désormais "AAXN" et non plus "TASR".

"Il ne vient pas à l'idée des gens que nous fabriquons des logiciels liés au cloud et d'autres appareils tels les capteurs", a estimé Rick Smith, le PDG, qui veut faire des caméras corporelles le nouveau visage du groupe, dont la totalité du chiffre d'affaires en 2011 provenait encore des ventes de Tasers.

La société américaine s'est depuis engagée dans une diversification de son activité et s'est lancée dans les technologies et l'électronique via une série d'acquisitions dont des start-ups spécialisées dans l'intelligence artificielle.

Ses caméras corporelles peuvent enregistrer en grand angle ce que voit un agent de police. Les images sont ensuite transmises à un logiciel géré par le groupe.

Pour de nombreux experts et des polices de différentes villes, le port des caméras pourrait permettre d'éviter des violences policières et réduire le nombre d'interventions musclées.

Nos partenaires