Le Danemark cherche à faire interdire Uber dès son arrivée

19/11/14 à 16:56 - Mise à jour à 16:40

Source: Belga

L'État danois a déposé une plainte contre le service de voiturage Uber dès son arrivée dans le pays, estimant son activité illégale, a indiqué mercredi le régulateur du trafic routier.

Le Danemark cherche à faire interdire Uber dès son arrivée

Uber déchaîne la colère des chauffeurs de taxi dans tous les pays. © Reuters

"Nous ne pensons pas que leurs services entrent dans le cadre de la loi, donc nous avons demandé à la police de se pencher dessus", a déclaré à l'AFP le porte-parole de ce régulateur, Mads Gundelund Gerlach. La plainte concerne Uber Black, service de voitures de luxe qui est le seul pour l'instant offert à Copenhague selon le site internet d'Uber, et UberPOP, moins cher, qui doit venir ultérieurement. M. Gundelund Gerlach a relevé qu'Uber n'avait demandé aucune autorisation au Danemark. "Ils ne nous ont jamais contactés", a-t-il souligné.

Créé à San Francisco en 2010, Uber permet à ses abonnés de commander des taxis ou des voitures privées par téléphone portable dans plus de 200 villes réparties dans 45 pays. Le groupe est devenu l'ennemi juré des taxis dans certaines des villes où il s'est implanté, et a dû plusieurs fois défendre la légalité de son activité devant les tribunaux.

En Allemagne, il a été interdit momentanément de mi-août à début septembre par un tribunal de Francfort saisi en référé par une fédération de taxis, mais avait continué son activité. En France, le tribunal correctionnel de Paris l'a condamné à 100.000 euros d'amende mi-octobre pour avoir présenté comme du covoiturage une offre payante de transport de particuliers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires