Le commerçant volé doit-il pouvoir se faire justice ?

06/01/11 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Trends-Tendances

L'Unizo, l'organisation des indépendants flamands, plaide pour une tolérance zéro en matière de vol et lance l'idée que les commerçants puissent eux-mêmes infliger une amende à l'auteur d'un vol.

Le commerçant volé doit-il pouvoir se faire justice ?

© Thinkstock

La moitié des commerçants flamands ont été confrontés à des vols l'année dernière, selon l'Unizo, l'organisation des indépendants flamands, qui a présenté jeudi son baromètre de la sécurité.

Si le nombre de commerçants confrontés à des vols est comparable à celui de 2009, le nombre de vols par magasin a baissé. La moitié des 240 commerçants sondés ont constaté un ou deux vols dans leur échoppe en 2010. Le préjudice n'est pas supérieur à 500 euros dans la majorité des cas.

60 % des commerçants flamands n'ont pas communiqué le vol à la police. Beaucoup de commerçants estiment que le signalement d'un vol ne mène pas à des poursuites.

L'Unizo estime que les commerçants pourraient infliger des amendes administratives aux voleurs. L'organisation demande au gouvernement fédéral de présenter une proposition en ce sens. L'Unizo plaide aussi pour une tolérance zéro en matière de vol.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires