Le changement d'opérateur télécom simplifié dès lundi

29/06/17 à 15:05 - Mise à jour à 15:05

Source: Belga

Les consommateurs pourront changer plus facilement d'opérateur télécom pour l'internet, la téléphonie fixe et la télévision numérique.

Le changement d'opérateur télécom simplifié dès lundi

Agacé contre les réseaux sociaux? © iStockphoto

La nouvelle réglementation Easy Switch entre en application lundi, ont indiqué jeudi au cours d'une conférence de presse Alexander De Croo, ministre des Télécoms, Test-Achats et l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT).

Tout client souhaitant changer d'opérateur prendra contact avec son nouveau fournisseur. Il lui communiquera son numéro d'identification Easy Switch, récemment créé, et le nouvel opérateur de services de télécommunications fixes prendra en charge le changement si le consommateur dispose au moins de l'internet fixe ou de la télévision numérique. C'est le nouvel opérateur qui prendra directement contact avec l'ancien pour la désactivation.

Deux écueils à un changement classique d'opérateur sont évités: les risques d'une interruption de service et d'une double facturation, souligne Luc Vanfleteren, en charge du service Consommateurs à l'IBPT.

A ses yeux, la procédure Easy Switch pourra être considérée comme une réussite si le taux de clients changeant d'opérateur (churn rate) gagne quelques points de pourcentage. Actuellement, ce taux est de 8% environ contre 18 à 19% pour la téléphonie mobile.

"C'est un grand pas en avant pour le consommateur", a commenté M. De Croo. "De telles facilités existaient déjà pour les secteurs de l'énergie et de la téléphonie mobile. Nous espérons de la sorte rendre le marché des télécoms plus dynamique", a-t-il ajouté.

Test-Achats est satisfaite de la concrétisation de la procédure Easy Switch, mais rappelle que d'autres mesures doivent être mises en place afin d'arriver à un marché télécom "pleinement concurrentiel". Et l'organisation de consommateurs de pointer la situation de duopole observée actuellement dans le secteur et la nécessité d'assouplir les conditions d'accès aux réseaux pour les acteurs alternatifs.

Le ministre et l'IBPT mènent d'autres initiatives pour aider le consommateur à trouver la meilleure formule tarifaire. Ainsi, le comparateur de tarifs meilleurtarif.be va être simplifié et amélioré. Dans le courant de l'an prochain, le client pourra introduire en un clic ses données de consommation dans le simulateur afin de déterminer le produit le moins cher pour lui.

Le comparateur de tarifs du régulateur a par ailleurs bien chauffé ces derniers jours. Dans la foulée de l'annonce fin de semaine dernière d'une hausse des tarifs mobiles chez Proximus, le ministre De Croo avait fait part de sa désapprobation et encouragé le consommateur à chercher l'opérateur le moins cher. Son appel semble avoir été entendu puisque le site a enregistré depuis lors 37.000 simulations, un total atteint généralement en deux mois de temps.

Nos partenaires