Le cataclysme d'ArcelorMittal

14/10/11 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

L'annonce faite par ArcelorMittal de la fermeture de la phase à chaud liégeoise, qui laisse 581 travailleurs sur le carreau, est un drame social, économique et humain qui sonne comme une mise à mort de la sidérurgie liégeoise.

Photos : Frédéric Pauwels

En savoir plus sur:

Nos partenaires