Le "cartel des enveloppes" durement puni

11/12/14 à 15:22 - Mise à jour à 15:16

Source: Belga

La Commission européenne a infligé jeudi des amendes pour un montant total de près de 19,5 millions d'euros à cinq entreprises ayant participé à un "cartel des enveloppes", dont deux françaises, Hamelin et GPV.

Le "cartel des enveloppes" durement puni

Image d'illustration. © istock

La Commission, gardienne de la concurrence en Europe, avait ouvert une enquête de sa propre initiative en 2010 sur cette entente, qui a duré de 2003 à 2008 et visait à se partager la clientèle et à coordonner les prix des enveloppes standard et des enveloppes spéciales imprimées.

Les participants au cartel se rencontraient "lors de réunions pour jouer au golf ou au mini-golf", a relevé la commissaire européenne chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager, au cours d'une conférence de presse.

"Dans cette affaire, nous avons fermé l'enveloppe, l'avons scellée et renvoyée à l'expéditeur avec un message clair: n'abusez pas vos clients en vous entendant sur leur dos", a-t-elle résumé.

Les amendes principales ont été infligées aux groupes français Hamelin, pour un montant de 4,996 millions d'euros, et allemand Mayer-Kuvert, pour 4,991 millions. L'Espagnol Tompla a reçu une amende de 4,729 millions d'euros, le Suédois Bong de 3,118 millions et le Français GPV de 1,651 million.

Toutes les amendes ont été réduites de 10% car les cinq entreprises ont reconnu leur participation à l'entente. Tompla a bénéficié d'une réduction supplémentaire de 50%, Hamelin de 25% et Mayer-Kuvert et GPV de 10% pour avoir coopéré à l'enquête.

En savoir plus sur:

Nos partenaires