Le Canada rejoint l'accord de libre-échange transpacifique

23/01/18 à 19:21 - Mise à jour à 19:25

Source: Belga

(Belga) Le Canada va se joindre au partenariat transpacifique (TPP), zone de libre-échange réunissant dix autres pays riverains du Pacifique dont les Etats-Unis s'étaient retirés il y a un an à l'arrivée au pouvoir du président Donald Trump, a annoncé mardi un responsable gouvernemental canadien.

Cette annonce intervient alors que l'avenir de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) est en jeu à Montréal où s'est amorcée mardi la sixième ronde de négociations entre le Canada, les Etats-Unis et le Mexique pour moderniser ce pacte commercial que le président américain menace d'abroger. En parallèle, un accord de principe "a été conclu" sur une vaste zone de libre-échange transpacifique rassemblant le Canada, l'Australie, Brunei, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam, a annoncé mardi le ministre du Commerce de Singapour dans un communiqué. Lors d'une réunion d'experts à Tokyo ces deux derniers jours, les 11 pays ont trouvé un accord permettant au Canada de se joindre à cette vaste zone commerciale. Opposé aux accords commerciaux mettant en péril, selon lui, les emplois aux Etats-Unis avec la délocalisation des entreprises, le président Donald Trump avait décidé de quitter le TPP dès son entrée en fonctions en janvier dernier. "Nous avons fait des progrès significatifs sur les points en litige que nous avions identifiés en marge du sommet de l'APEC (au Vietnam en novembre, ndlr), a confié un responsable du gouvernement canadien. "Nous prévoyons de signer l'accord" maintenant, a-t-il dit à l'AFP. Un accord final doit être signé par les 11 pays début mars, selon le gouvernement de Singapour. (Belga)

Nos partenaires