Le belge Hamon à l'honneur en Chine

23/10/11 à 11:26 - Mise à jour à 11:26

Source: Trends-Tendances

L'entreprise belge Hamon SA, dont le CEO est nominé pour le titre de Manager de l'Année, fait construire en Chine la plus haute tour de refroidissement du monde. Suite de la mission princière dans l'Empire du milieu.

Le belge Hamon à l'honneur en Chine

© Image Globe/Virginie Lefour

La SA Hamon, spécialisée notamment dans le refroidissement de centrales électriques au gaz ou nucléaires, est actuellement à pied d'oeuvre pour la construction, en Chine de la plus haute tour de refroidissement de centrale au monde. Cette infrastructure - dont la construction est en cours - culminera à 209 mètres, a-t-on appris samedi auprès de ses responsables, en marge de la mission économique présidée par le prince Philippe en Chine.

La tour est en cours de réalisation à Xianning, dans la province de Hubei (centre de la Chine). Hamon, qui emploie en Région wallonne quelque 200 personnes (dont 150 ingénieurs), n'en est pas à son coup d'essai en Chine où ses activités sont en plein essor depuis le milieu de la décennie écoulée.

Samedi, sa direction a emmené quelques journalistes à Tianji, à une centaine de kilomètres de Pékin, dans l'usine de fabrication, inaugurée au début de l'été, de composants d'unités de refroidissement de centrales dites sèches, fonctionnant sur base de circuits fermés. Ce système est comparable à celui du refroidissement des voitures. Ce type de technologie de pointe est utilisé pour refroidir des centrales dans des régions peu alimentées en eau. L'usine elle-même a nécessité un investissement de quelque 10 millions d'euros.

Hamon a par ailleurs décroché plusieurs contrats de commande d'installations d'unités de refroidissement en Chine.

Mission princière en Chine : des entreprises mais aussi... Franco Dragone

Hamon SA fait partie des 52 entreprises wallonnes qui participent à la mission économique belge organisée durant un peu plus d'une semaine en Chine. Celles-ci représentent notamment les secteurs des nouvelles technologies, de l'équipement, des TIC, de la chimie et de la biotechnologie de la logistique et des pôles de compétitivité logistiques.

L'industrie culturelle wallonne n'est guère loin. Franco Dragone devrait signer lundi, en présence du prince Philippe, un juteux contrat d'exploitation de plusieurs théâtres, dont le premier sortira prochainement de terre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Si l'on en croit le directeur Asie Pacifique de l'Awex, la Région wallonne a préféré concentrer ses efforts en Chine sur des villes moins connues mais tout aussi développées, telles que Wuhan, siège d'installations du groupe automobile français PSA.

Le monde académique wallon est lui aussi de la partie. Lundi, le ministre chinois des sciences et de la technologie devrait signer un accord valorisant l'expertise des Université de Liège et faculté agronomique de Gembloux en matière de traçabilité dans le domaine alimentaire.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires