Le belge Greenyard ne rachètera pas Dole Food Company

05/01/18 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Belga

Greenyard renonce à la reprise de la société américaine Dole Food Company, connue pour ses bananes et ses ananas en conserves, a annoncé vendredi la société belge dans un communiqué.

Le belge Greenyard ne rachètera pas Dole Food Company

© Reuters

"Alors que cette acquisition aurait marqué une étape importante pour les deux sociétés, nous sommes confiants dans le fait que Greenyard déploie la bonne stratégie dans l'optique de poursuivre la croissance et de renforcer notre position de leader mondial en fruits et légumes", a déclaré Hein Deprez, président de la société établie à Wavre-Sainte-Catherine.

C'est Dole qui a approché Greenyard à l'époque, a précisé Kris Kippers, responsable des relations avec les investisseurs chez Greenyard. "Dole s'était déjà mis en vente depuis un certain temps. D'abord par le biais d'une entrée en Bourse avant d'opter pour une 'vente directe'." Leurs conseillers ont alors approché d'autres gros acteurs du secteur. "Ce n'est pas illogique qu'ils se soient adressés à nous."

L'agence de presse Reuters avait évoqué en décembre un prix de rachat possible de 2,5 milliards de dollars (environ 2,12 milliards d'euros).

La fin des négociations pourrait bien être liée au prix demandé. A un moment donné, il faut pouvoir déterminer où s'arrête le rationnel, a commenté M. Kippers.

"Le prix est forcément toujours un facteur important, mais c'est plus nuancé que cela." Si Greenyard n'a cessé de grandir par le biais d'acquisitions, le tout doit pouvoir s'imbriquer correctement, laisse-t-on entendre.

Le groupe belge compte plus de 9.000 collaborateurs et est présent dans 25 pays. Il réalise un chiffre d'affaires de quelque 4,25 milliards d'euros par an.

Quant à Dole Food Company, ses origines remontent à 1851 à Hawaï. L'entreprise est un acteur majeur dans la production et la distribution de fruits et légumes frais et dans les salades pré-emballées. Elle réalise un chiffre d'affaires de quelque 4,5 milliards de dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires