Le Belge est un travailleur très traditionnel

11/01/11 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Trends-Tendances

Les travailleurs changent en moyenne 3,4 fois d'emploi au cours de leur carrière. C'est plus qu'en 2007, où la moyenne était de 2,6 fois. Septante pour cent des changements d'emploi interviennent à l'initiative du travailleur. Lors de leur premier changement d'emploi, 57% des travailleurs changent aussi d'entreprise. Ce sont les principales conclusions d'une nouvelle enquête sur le talent menée conjointement par le bureau de consultance SD Worx et la publication Références auprès de 3.471 Belges.

Le Belge est un travailleur très traditionnel

© Thinkstock

L'enquête démontre que le Belge a une vision plutôt traditionnelle de sa carrière. C'est ainsi que les hommes optent plutôt pour l'ambition et la liberté alors que les femmes recherchent plus un équilibre entre travail et vie de famille. Ce sont surtout les travailleurs masculins flamands qui estiment que seul le travail à temps plein ouvre des perspectives de carrière. Septante-deux pour cent des participants estiment qu'un dirigeant ne peut pas travailler à temps partiel ou interrompre longuement sa carrière.

Un tiers estiment que les travailleurs qui ont souvent changé d'employeur en peu de temps sont de "moins bons" collègues que ceux qui sont restés longtemps chez le même employeur.

Quarante-quatre pour cent des participants estiment aussi que les collègues qui travaillent à temps partiel ou qui ont pris une interruption de carrière de plus de trois mois ont moins droit à une promotion ou à une augmentation.

Enfin, seuls 28% trouvent que leur entreprise fournit des efforts suffisants pour façonner leur carrière.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires