Lancer son activité complémentaire, les erreurs à ne pas commettre

26/09/14 à 10:46 - Mise à jour à 10:47

Source: Trends-Tendances

Qui n'a pas rêvé de lancer sa propre (petite) entreprise mais sans les risques liés au statut d'indépendant. Un travail " à côté " mais reconnu, un apport d'argent supplémentaire.

Lancer son activité complémentaire, les erreurs à ne pas commettre

© istock

Que ce travail soit un hobby qui vous permettra d'arrondir vos fins de mois ou un business complémentaire à votre emploi actuel, ce n'est pas une décision à prendre à la légère et surtout cela ne s'improvise pas. Voici quelques questions à vous poser si vous songez à combiner emploi et activité complémentaire.

À penser

Ce que cela vous coûtera (aspect financier et non financier): Une bonne dose d'auto-motivation, d'organisation et de volonté et ce afin de travailler... en plus de votre emploi actuel. L'argent, c'est bien, mais vous n'en gagnerez pas si vous faites ce travail supplémentaire à contrecoeur, car celui-ci ne sera pas bien fait.

Il vous faut prévoir aussi l'aspect matériel et financier : de quelle somme avez-vous besoin pour vous lancer ? Avez-vous des fonds propres, et combien ? Un emprunt est-il nécessaire ?

Le temps de préparation: Vous aurez besoin de quelques jours ou de quelques mois... Si vous planifiez juste de travailler un samedi après-midi de temps à autre, le temps de planification sera bien évidemment plus court que si vous devez élaborer un business plan complet en vue de faire de ce job complémentaire un travail à temps plein dans le futur. Dans ce dernier cas, 3 à 6 mois de recherche semblent être un minimum nécessaire afin de faire toutes les démarches administratives indispensables, une étude de marché, un peu de marketing, les réseaux sociaux etc. Cela ne se met pas en place en un claquement de doigts.

Tout dépend des objectifs que vous vous fixez.

À faire maintenant

Le temps des questions : Avant de vous lancer essayez de répondre à toutes les questions, afin d'avoir un aperçu précis de ce à qui vous attend. Pourquoi le faites-vous? Quelle est votre motivation première? Simplement mettre un peu de beurre dans les épinards en arrondissant votre salaire ou essayer de développer ce projet afin d'en faire votre travail principal à terme? Avez-vous pensé à l'intendance, la logistique? Quand le ferez-vous? Quelle proportion de temps cela vous prendra-t-il sur votre temps libre ? Avez-vous besoin d'un site web ? Combien cela vous coûtera-t-il ? Où en est votre business plan?

Et c'est là la vraie question... Comme vous l'aurez compris, un business plan complet, détaillé et qui tient la route vous sera un outil indispensable!

Être certain d'avoir des clients. Beaucoup de personnes essayent de faire de leur hobby un travail supplémentaire et rémunéré mais... ce n'est pas parce que vous aimez cela que quelqu'un l'achètera! La clé du succès c'est de trouver un créneau porteur, un besoin à combler chez les consommateurs et de développer une offre autour de cela et ce afin de leur offrir ce qu'eux veulent vraiment et non pas ce que vous voulez.

Relire votre contrat! Que pense votre actuel employeur sur le fait que vous voulez vous mettre à votre compte?

À vous de bien lire ou relire votre contrat de travail à ce sujet. Vérifiez également que votre idée de business ne risque pas d'entrer en concurrence avec l'entreprise qui vous emploie actuellement.

Soyez réaliste à propos du temps nécessaire. Allouer du temps au lancement d'une activité rémunérée n'est pas quelque chose de simple. Il faut bien se rendre compte que tous vos temps libres et moments familiaux seront consacrés à cette activité... mais que vous aurez besoin de moments pour vous néanmoins ! Déterminez donc des plages horaires (que faire à quel moment) de manière réaliste et précise et ce afin de vous garder des moments libres, des moments à vous.

À faire un peu plus tard

Gardez un oeil sur vos comptes: Ce n'est pas parce que c'est un travail supplémentaire que vous devez perdre de vue l'aspect financier de celui-ci. Le bilan "Dépenses, Rentrées, Bénéfices" est de rigueur ici aussi. Vérifiez que les factures émises sont bien payées... et à temps !

Connaître la législation en vigueur. N'oubliez pas que si votre emploi complémentaire vous rapporte un peu d'argent vous allez devoir payer des taxes dessus. Provisionnez donc.

Ou que suivant votre domaine d'activité, certaines législations sont d'application. Des points importants à ne pas négliger.

Bref vous l'aurez compris, si lancer son business est une grande et belle aventure, c'est une aventure qui demande bon nombre de démarches et préparations.

Un site vous donne l'occasion de faire une dernière vérification avant le grand saut. Ou de renoncer.

En savoir plus sur:

Nos partenaires