Lagardère vend un tiers de ses magazines, grève générale

17/10/13 à 21:46 - Mise à jour à 21:46

Source: Trends-Tendances

Premier groupe de presse magazine en France, Lagardère Active a annoncé jeudi la mise en vente d'un tiers de ses titres, provoquant une réaction immédiate des salariés qui ont voté une grève générale à partir de lundi.

Lagardère vend un tiers de ses magazines, grève générale

© Image Globe

Lagardère souhaite se défaire de Auto Moto, Be, Campagne et Décoration, Le Journal de la Maison, Maison & Travaux, Mon Jardin Ma maison, ainsi que de Psychologies Magazine, Union, Première et Pariscope, et recentrer son activité presse autour de ses marques phares, comme Elle, Paris Match et Télé 7 jours.

"Lagardère Active doit impérativement resserrer son portefeuille pour concentrer ses efforts d'investissement", a justifié la direction. Dans un contexte de recul des recettes publicitaires, Lagardère va se recentrer "sur ses marques les plus puissantes", explique-t-elle.

Sitôt connues les intentions de la direction, les salariés se sont réunis en assemblée générale et ont voté la grève à partir de lundi avec blocage de la sortie des magazines la semaine prochaine.

Les élus du Comité d'entreprise exigent le retrait du plan de la direction et estiment que les emplois de 570 personnes, salariés et pigistes, sont menacés. Pour la direction, 350 postes sont concernés, "mais seulement dans un scénario du pire", a dit à l'AFP Denis Olivennes, président du directoire du groupe.

Lagardère Active employait au 31 décembre 2012 3.740 salariés, dont 1.102 journalistes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires