Laboratoires Thissen : deux candidats encore en lice

09/01/12 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Trends-Tendances

150 à 180 travailleurs seraient repris sur les 330 que comptent les Laboratoires Thissen, selon les plans des deux repreneurs : un groupe pharmaceutique français et un groupe de particuliers constitué autour de Jean Stephenne, patron de GSK Biologicals.

Laboratoires Thissen : deux candidats encore en lice

© Image Globe

Le processus de reprise des Laboratoires Thissen, de Braine-l'Alleud, spécialisés dans la fabrication de produits de traitement contre le cancer, se poursuit. A la fin de la semaine dernière, le personnel a été mis au courant des projets des deux candidats repreneurs qui restent en lice dans la procédure de réorganisation judiciaire lancée en novembre.

Sur un total d'environ 330 travailleurs, 150 à 180 seraient repris, selon les plans des deux repreneurs. Le personnel a été informé du contenu de ces offres de reprise faites d'un côté par un groupe pharmaceutique français existant, de l'autre par un groupe de particuliers constitué autour de Jean Stephenne, patron de GSK Biologicals.

Les deux projets industriels sont plus ou moins équivalents, selon des sources syndicales. Ils impliquent en tout cas tous deux la perte d'une centaine d'emplois. Ce qui ne prend pas vraiment le personnel par surprise : en novembre, quand la direction des Laboratoires Thissen avait annoncé sa volonté de faire aveu de faillite, les syndicats convenaient d'un "surplus" de personnel. Mais ils avaient refusé la faillite pure et simple, et le tribunal de commerce de Nivelles leur avait donné raison en acceptant, à l'initiative du parquet de Nivelles, que soit tentée une procédure de réorganisation judiciaire.

En se basant sur certains critères, parmi lesquels le nombre d'emplois sauvés et la solidité du projet industriel, c'est le tribunal de commerce qui choisira dans quelques jours le repreneur définitif. Une audience est prévue le 16 janvier.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires