La Wallonie a attiré 540 millions d'euros d'investissements étrangers en 2016

21/06/17 à 05:39 - Mise à jour à 05:40

Source: Belga

(Belga) En 2016, la Wallonie a attiré sur son sol 103 investissements étrangers, représentant un total de 540 millions d'euros et la création annoncée de 1.417 emplois, révèle le rapport annuel de l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex) publié mercredi.

L'année dernière avait démarré dans la frilosité pour connaître une légère reprise à partir de septembre 2016. Les attentats du 22 mars à Bruxelles et Zaventem ont nui à l'image de la Belgique et de Bruxelles, ce qui n'a pas été sans impact sur les investissements étrangers, selon l'Awex, qui souligne que les effets négatifs ne se sont atténués qu'en seconde partie d'année. Au final, 2016 ne constitue pas un grand cru avec une 14e place en termes d'emplois directs générés par dossier (20) et une 13e place en termes de montant investi par dossier (5,2 millions d'euros en moyenne) dans le classement des 17 dernières années (2000-2016). Comme les années précédentes, la provenance géographique des principaux investissements étrangers réalisés en Wallonie est dominée par l'Europe (50% des montants), suivie par l'Amérique du Nord (43%). Le premier investisseur étranger en Wallonie en 2016 a été le Canada (138 millions d'euros), mais on retrouve la Flandre en deuxième position (128,5 millions d'euros), devant les Etats-Unis (78,7 millions), les Pays-Bas (70,3 millions) et la France (19,6 millions). C'est le secteur alimentaire qui s'est taillé la part du lion en 2016, tant sur le plan des montants investis (49%) qu'au niveau des emplois promis (20%). Entre 2000 et 2016, c'est un total de 1.442 dossiers d'investissements étrangers qui ont été concrétisés en Wallonie, pour 11,9 milliards d'euros investis et 29.192 emplois directs annoncés. Par ailleurs, l'Awex, qui dispose depuis janvier 2017 d'un nouveau contrat de gestion d'une durée de cinq ans, peut se targuer d'avoir rempli, en 2016, 13 objectifs sur 15 et d'avoir concrétisé les huit indicateurs de performance repris dans son contrat de gestion. (Belga)

Nos partenaires